Les programmes mis en œuvre Cambodge, en Côte d'Ivoire, à Cuba, à Djibouti, en République dominicaine, aux Maldives, au Myanmar, au Nigeria, au Sénégal et à Trinité-et-Tobago, ainsi qu’un programme régional axé sur l’accès des autorités locales au financement climatique sont les 11 actions qui intéressent directement l’AMCC+.

Areng River, KohKong
Areng River, KohKong, Cambodia © EU GCCA+ 2018

La décision annuelle de financement relative à la mise en œuvre du programme d’action annuel 2018 (partie III) Environnement et Changement climatique a été approuvée par la Commission européenne. Le PAA 2018 propose 11 actions en lien direct avec l'Alliance mondiale contre le changement climatique :
 

  1. Une nouvelle phase du « Local Climate Adaptative Living Facility » (LoCAL II, Mécanisme de financement et d’adaptation au niveau local), qui vise à améliorer l'accès des autorités locales au financement climatique, afin qu’elles puissent mettre en œuvre et financer des interventions d’adaptation au changement climatique, a été lancée. Ce mécanisme sera cofinancé par l'Agence suédoise de coopération internationale au développement, la Coopération belge au développement et d'autres partenaires ;
  2. Le projet « Cambodia Climate Change Alliance » (CCCA, Alliance cambodgienne contre le changement climatique), dont la deuxième phase s’achèvera en juin 2019, se poursuivra au cours de la période 2019-2023. L’objectif sera d’améliorer la réponse du Cambodge au changement climatique dans des secteurs stratégiques ; 
  3. En Côte d’Ivoire, le projet « Promotion de systèmes agroforestiers intensifs en appui à la mise en œuvre de la stratégie nationale de réduction des émissions de gaz à effet de serre, liées à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD+) » sera mis en œuvre pendant une période de six ans ; 
  4. Le projet « Building Coastal Resilience in Cuba through Natural Adaptation Solutions » (Renforcer la résistance côtière à Cuba grâce à des solutions naturelles en matière d’adaptation) vise à renforcer la résilience des régions côtières de Cuba aux menaces climatiques actuelles et futures par le biais de solutions techniques, stratégiques et d’adaptation. Il sera mis en œuvre pendant une période de cinq ans ;
  5. Le projet « AMCC+ Djibouti : Renforcement de la résilience climatique par le traitement intégré et durable des eaux de Douda - Alliance Mondiale pour le changement climatique Plus (AMCC+) » sera mis en œuvre pendant une période de cinq ans ; 
  6. Le projet « Building climate and disaster risk reduction resilience in the Dominican Republic’s coastal-mountainous gradient via Ecosystem-based Approaches » (Renforcer la résilience au changement climatique et la réduction du risque de catastrophe dans le gradient côtier-montagneux de la République dominicaine par le biais d'approches écosystémiques) sera mis en œuvre pendant une période de cinq ans ;
  7. L’« Appui de l'UE à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national pour les émissions de gaz à effet de serre aux Maldives » sera mis en œuvre pendant une période de cinq ans ;
  8. La « Myanmar Climate Change Alliance – phase II » (MCCA2, Alliance du Myanmar contre le changement climatique) prolongera les actions de la première phase (2012-2018) et sera mise en œuvre pendant une période de cinq ans ; 
  9. Le « Nigeria Climate Change Response Programme (NCCRP, Programme de réponse du Nigeria au changement climatique), un programme phare du gouvernement nigérian, sera mis en œuvre pendant une période de quatre ans ; 
  10. Le projet « Changement climatique et gestion intégrée des zones côtières au Sénégal » (AMCC+), qui vise à renforcer l'action climatique intégrée au Sénégal, sera mis en œuvre pendant une période de cinq ans ; 
  11. L’« Appui à la mise en œuvre de la contribution déterminée au niveau national de Trinité-et-Tobago » sera mis en œuvre pendant une période de quatre ans.

 

Liens

Programme d'action annuel 2018 Environnement et changement climatique 

djibouti
© EU GCCA+ 2018